Live Report - Metal 2 The Mass Ireland 2020 Heat 5 - Fibber Magees

Voilà déjà quelques mois que je vie a Dublin, en Irlande. Et au milieu de cette grande ville pleine d’agitation je me suis trouvé un refuge : Le Fibber Magees, LE bar rock et metal de Dublin, c’est la folie, quasiment chaque semaine les fans de metal auront de quoi s’amuser !

Et parfois même, il y a des évènements de malade… Comme par exemple en ce debut 2020 ou presque chaque samedi CINQ groupes vont jouer dans la même soirée ! Le tout sous la forme d’un tournoi dont seul le grand vainqueur remportera une place sur les scènes du Bloodstock Open Air qui se déroulera au royaume uni cet été… Rien que ça.

 

Ezekiels

Nous assistions donc ce samedi à la poule numéro cinq qui en guise de mise en bouche nous sert Ezekiels. Un étonnant mélange de Metal Progressif et de Dubstep. C’est exactement le genre de truc, lorsque je l’écoute en version studio, qui me fait me demander : « comment est-ce possible de le jouer en live ». Il y a un tel niveau de technicité, et je pensais que toutes ces parties électro était faites par un logiciel. Eh bien Ezekiels a démontré que non, et avec une propreté sonore extraordinaire.

 

Peasant to a King

Pour la suite, on change totalement de registre et on passe à Peasant to a King, un groupe de Deathcore qui a su foutre le bordel ! Les Irlandais qui a l’origine ne sont pas vraiment adepte du pogo se sont lancé dans la fosse sans hésitations. C’était le genre de show que ta nuque et ton dos regrette le lendemain au réveil. C’était tout à fait crado… Mais dans le bon sens du terme bien évidemment. Mention spéciale au chanteur qui après sa performance est resté au premier rang pour les trois autres concerts, et ça, c’est sport !

 

Spirit Merchant

Spirit Merchant, c’est du Doom/ Stoner Metal. Soudainement tout paraissait plus aérien dans le pub, le groupe avait ce côté presque hypnotisant. Sans allez jusqu'à Head Banger, on se laissait volontiers bouger comme un pantin, guidé par les melodies. Seul hic, c’est que le growl du chanteur paraissait vraiment sale… Alors problème de micro ou voix cassé… Je ne sais pas mais ça brisait la magie du truc.

Vendetta Love

Le quartet se revendique de Rock’N’Roll, mais leur style musical et l’ambiance "fille qui hurle dans le public" donne un aspect fortement Glam Metal (et puis ce nom ne trompe personne…). Le groupe a beaucoup tenté de prendre la victoire en chauffant le public, un peu trop en fait, en oubliant presque de mettre en avant leur musique, ce qui est bien dommage, parce que leurs titres étant franchement sympa. On gardera tout de même beaucoup de positif de leur performance.

 

Death Can Wait

Pour finir cette soirée, on retourne dans quelque chose un peu plus énervé sur lequel on peut pogoter, Death Can Wait nous sert un metal que je ne saurais vraiment dans quel style ranger… ça a des sonorités thrash, industriels mais aussi pas mal d’autres choses. C’est assez intriguant et vraiment très cool. Mais seulement…. Passer le dernier veut dire avoir eu un peu plus de temps pour boire des bières… Et le chanteur ne c’est pas privé sur cet aspect, c’est franchement dommage, la performance scénique en est endommagé, loin d’être mauvaise cependant, le concert était l’un des meilleurs selon moi.

 

L’heure de la délibération a sonné, et c’est Peasant to a King qui remporte le round, suivi de Vendetta Love qui se qualifie également. Une victoire amplement méritée. Moi qui ailleurs en France me démenait pour trouver des concerts de metal dans des bars, c’était un immense plaisir de pouvoir voir cinq jeunes groupes originaux dans la même soirée. En attendant le prochain match de poule, le Fibber Magees nous a concocter un concert de Metalcore vendredi prochain. Si vous passez par Dublin, Metal Cunt vous conseil de faire un tour dans cet excellent bar, et n’oubliez pas de checker leurs évènements sur Facebook, qui sait, vous tomberez peut être sur un beau concert.


Tags :

- Melcane