Motocultor 2019 - Live Report - Le samedi

Le jour se lève, les gens bourrés se couchent, nous y sommes, le samedi 17 août, au Motocultor Festival édition 2019 ! Et cette journée va être placé sous le signe de la pluie et de la boue. Mais on ne s’est pas découragé et on a quand même vu un max de concerts !!

 

Nytt Land

Certains parmi vous n’aiment peut-être pas commencer leur journée de concert par des choses trop violentes ? Dans ce cas, commencez par Nytt Land. On peut dire que c’est l’un des ovnis de cette édition. Rien à voir avec le metal, les russes nous propose une musique folk chamanique planante. Si on y tient vraiment, on peut les comparer à Wardruna. Mais leur musique portée par un double chant dysphonique appelant presque à la trans nous laisse imaginer des légendes perdues pendant une heure. Ils trônent sur scène comme des druides priant les dieux anciens et les esprits.

 

Cancer Bats

Le groupe canadien est réputé pour ses prestations scéniques et son pit ultra venèr qui a apparemment valu l’obligation du port de protège dents pour certains de leurs concerts ! Mais il faut croire que les metalleux de Saint Nolff ne sont pas très réveillé en ce début d’après-midi… Et les canadiens non plus d’ailleurs ! On m’avait dit les deux jours précédents qu’il ne fallait pas rater ça… Mais la prestation était apparemment plus molle que prévu… Le concert étant cependant loin d’être mauvais, mais loin de se à quoi on s’attendait.

 

Gronibard

J’ai honnêtement tenu 5 minutes, avant de me barrer, le show volontairement ridicule et absurde m’a laissé complètement stoïque. En revanche certains se sont bien amusés dans une immense bataille de boue, s’envoyant des continents de terre à la gueule et sur la scène. Un moment qui restera gravé dans l’histoire du motoc.

 

Freak Kitchen

Cela faisait un bout de temps que Freak Kitchen n’avait pas pointé le bout de son nez en France, et c’est au motoc qu’ils ont choisi de venir. Visiblement heureux d’être là, arborant de grands sourires Freak Kitchen nous livre une superbe prestation, toujours avec ce superbe son de basse ! Voilà un groupe que je vais suivre de plus près… Apparemment je vais devoir aller vivre en suède vu le nombre de groupes géniaux qu’on trouve là-bas.

 

The Night Flight Orchestra

C’était pour moi un immanquable de cette édition… Et je n’ai pas été déçu ! Leur musique synthwave / Rock / Disco à mis le feu à la Massey ferguscène ! Et on n’en attendait pas moins du super groupe (suédois au passage, putain je les kiff ces nordiques) composé notamment du chanteur de Soilwork et du bassiste d’Arch Enemy. Leur style absolument improbable à fait danser les foules sous un chapiteau blindé ! Rajoutez à ça une scéno kitch assumée et des lumières qui flashent ! Une heure de concert qui vous transporte dans les années 70 ! Génial !

 

Korpiklaani

La nuit est tombée sur saint Nolff. Les Finlandais peuvent sortir de leur tanière pour nous envouter avec leur Folk metal et nous crier des noms d’alcool au visage ! Mais surtout, bordel… QUEL CHARISME !!  On ne se lasse pas une seule minute de ce show qui fait tourner dans tous les sens, je les ai déjà ratés deux fois, cette fois il fallait que je rattrape ça, c’était vraiment génial, j’en ressort avec le sourire jusqu’aux oreilles.

 

Marduk

C’est l’enfer là dehors, on patauge dans la boue sous une pluie des plus violente… Mais certains irréductibles se tiennent pourtant là, pour assister à ce concert de Marduk. Et ça valait le coup de finir tremper jusqu’aux os ! Fidèle à leur réputation le groupe nous éclate la gueule avec violence.

 

C’est sous cette pluie ignoble que l’on rentre au camping en espérant avoir un temps plus clément pour le dimanche, en tout cas, il faudra tout faire pour récupérer convenablement, car le dimanche va être très intéressant !!


Tags :

- Melcane